alcool_au_volant_franck_cohen_avocat_permis

En 2012, 43 % des délits routiers concernaient la conduite en état alcoolique : 124 095 condamnations ont été prononcées pour conduite en état alcoolique, dont 122 389...

stupefiants_au_volant_franck_cohen_avocat_permis

Plusieurs types de produits classés comme stupéfiants peuvent être détectés par les forces de l’ordre au moment d’un contrôle routier. Quels sont les risques en cas de...

Excès de vitesse

Vous pouvez être verbalisé pour excès de vitesse avec interpellation des forces de l’ordre ou sans interpellation (radar automatique). Dans les deux cas, vous encourez une...

autres_delits_franck_cohen_avocat_permis

Il est essentiel pour votre défense que vous compreniez précisément ce que l’on vous reproche. Certains délits routiers peuvent être difficiles à distinguer au premier abord :...


Le « savoir est une arme » et il est primordial de connaître vos droits et les recours que vous pouvez engager lorsque votre permis de conduire est en danger.


Un délit routier et/ou une contravention sont très vite arrivés : une soirée entre amis (alcool au volant, conduite sous stupéfiants), des excès de vitesse répétés etc.

S’agissant de l’excès de vitesse, qu’il soit mineur ou grand, vous risquez au mieux de perdre des points, au pire de perdre votre permis, surtout s’il n’est pas affecté de 12 points, ou bien si vous êtes jeune conducteur (6 points maximum pour les permis probatoires).

En outre, si vous commettez un délit routier, vous risquez d’encourir des sanctions graves : annulation, invalidation, retrait, suspension, lesquels vous empêchent du jour au lendemain de conduire. De même, si vous conduisez malgré un permis invalidé, annulé, retiré ou suspendu, ne serait-ce que par nécessité professionnelle, vous commettez également un délit routier sévèrement  puni par la loi.

Il est donc utile de connaître l’ensemble des recours et moyens de défense à votre disposition pour protéger votre permis de conduire.

Vous trouverez également des informations sur des délits routiers spécifiques : le refus de souffler dans un éthylomètre, le refus de vous soumettre à un dépistage de stupéfiants, le délit de fuite etc.